Actualités

Conditions d’entrée à Hong Kong : fin de la quarantaine obligatoire des hôtels pour les visiteurs le 26 septembre

Hong Kong continue de s’éloigner d’une politique «zéro Covid», alors qu’il se prépare à mettre fin lundi à la quarantaine obligatoire des hôtels pour les arrivées internationales

Cette décision a été annoncée vendredi par son directeur général John Lee.

Une interdiction de vol dans neuf pays, dont le Royaume-Uni, a pris fin en avril. Au cours du même mois, la quarantaine obligatoire pour les arrivées vaccinées dans la Région administrative spéciale a été réduite de deux semaines à une.

En août, cette durée a de nouveau été réduite à trois jours dans un hôtel de quarantaine désigné, suivis de quatre jours de surveillance médicale dans un hébergement auto-organisé. Plusieurs tests PCR et tests antigéniques rapides quotidiens sont nécessaires jusqu’au jour 10, y compris un test PCR et un test antigénique rapide à l’arrivée.

Les voyageurs non vaccinés ne sont pas autorisés à entrer à Hong Kong.

Les voyageurs sont également actuellement tenus de présenter un test PCR négatif avant d’embarquer sur un vol s’y rendant.

Lors d’une conférence de l’Association du transport aérien international (IATA) cette semaine, le directeur général de l’IATA, Willie Walsh, a déclaré que Hong Kong avait perdu sa position de plaque tournante mondiale de l’aviation en raison de la politique zéro Covid de la Chine.

Cependant, alors que Lee annonçait l’assouplissement des restrictions d’entrée, l’intérêt pour les vols était si élevé que ceux qui cherchaient sur le transporteur national de Hong Kong, Cathay Pacific, ont été contraints de faire la queue pour accéder au site Web. La compagnie aérienne reconstruit sa capacité à mesure que la demande augmente.

British Airways a annoncé que son premier vol passager de Londres à Hong Kong depuis décembre 2021 partira d’Heathrow le 5 décembre. Il opérera quatre vols par semaine jusqu’au 18 décembre, date à laquelle les services passeront à tous les jours.

Qu’est-ce qui change ?

À partir de lundi, les voyageurs vaccinés devront présenter un test antigénique rapide négatif, effectué jusqu’à 24 heures avant d’embarquer sur un vol à destination de Hong Kong, et subir un test PCR à leur arrivée. Ils pourront quitter l’aéroport en transports en commun, sans attendre le résultat.

Pendant les trois jours suivants, la quarantaine hôtelière ne s’appliquera plus mais les déplacements des arrivants seront limités par un « code sanitaire orange », leur interdisant de se rendre dans les restaurants et les bars. Un régime de tests continuera de s’appliquer, avec un test antigénique rapide requis quotidiennement jusqu’au septième jour, et des tests PCR également requis les jours deux, quatre et six.

Ceux dont le test est positif seront autorisés à s’isoler dans leur logement et à mettre fin à l’isolement s’ils sont négatifs les sixième et septième jours.

L’interdiction des visiteurs internationaux non vaccinés reste en place, mais sera levée pour les résidents. Cependant, Lee a déclaré que « s’il y a des développements positifs », les mesures pourraient être encore assouplies.

Vous avez une question sur les voyages ? Envoyez-nous un e-mail : [email protected]

Oliver Barker

Il est né à Bristol et a grandi à Southampton. Il est titulaire d'une licence en comptabilité et économie et d'une maîtrise en finance et économie de l'Université de Southampton. Il a 34 ans et vit à Midanbury, Southampton.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page