Actualités

Découvrez l’évolution du visage de Charlène de Monaco, marqué par l’adversité.

Charlène de Monaco a fait une nouvelle apparition mémorable, cette fois aux côtés d’Albert II de Monaco au Stade Louis II de Monaco pour l’édition 2022 du tournoi Sainte Dévote Rugby le samedi 7 mai 2022. La Princesse du Rocher est scrutée, tout comme toutes ses rares apparitions, et il est difficile de passer à côté de la mine plutôt triste et fatiguée de Charlene Wittstock. Suite à son apparition le 30 avril dernier, alors qu’elle affichait une moue triste, la Sud-Africaine a dévoilé un sourire qui a rassuré ses fans. Pourtant, les traits du visage de la mère de Gabriella et Jacques révèlent une indéniable fatigue.

Charlene Wittstock a beaucoup changé ces deux dernières années, comme en témoigne le diaporama ci-dessus. Au fil du temps, ses joues rondes ont cédé la place à un visage plus profond. Surtout ces derniers mois, qui ont été particulièrement difficiles pour l’épouse du prince Albert de Monaco. En effet, l’ancien athlète semble avoir connu une série de déboires ces derniers mois. Lorsqu’on lui a diagnostiqué une infection oto-rhino-laryngologique, elle a traversé une épreuve qui semble désormais interminable. Elle est restée bloquée en Afrique du Sud pendant des mois, loin de sa famille, avant de pouvoir regagner le Rocher en novembre dernier.

Grande fatigue liée à sa faiblesse

Charlène de Monaco a cependant été fragilisée par ses problèmes de santé et a dû être admise « dans un établissement spécialisé suite à une grande fatigue liée à sa faiblesse », selon des sources concordantes. « En accord avec ses médecins et alors que sa convalescence est sur la bonne voie, Leurs Altesses Sérénissimes ont convenu que la princesse Charlène puisse désormais poursuivre sa convalescence en Principauté, avec son mari et ses enfants », a indiqué le palais en mars. Il devait « permettre un rétablissement complet pour qu’ils puissent reprendre progressivement leurs activités officielles » dans les semaines à venir.

Oliver Barker

Il est né à Bristol et a grandi à Southampton. Il est titulaire d'une licence en comptabilité et économie et d'une maîtrise en finance et économie de l'Université de Southampton. Il a 34 ans et vit à Midanbury, Southampton.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page