AccueilSciencesAnomalie en vol : L'atterrissage lunaire du vaisseau américain Peregrine menacé

Anomalie en vol : L’atterrissage lunaire du vaisseau américain Peregrine menacé

Le lancement réussi mais un incident en vol


Le vaisseau américain, censé tenter un atterrissage sur la Lune, a rencontré une anomalie peu de temps après son lancement et perd désormais du carburant en vol.

La première tentative d’un américain de se poser à la surface de la Lune depuis plus de 50 ans devra probablement attendre : un lander privé a rencontré une anomalie juste après le décollage le lundi matin 8 janvier, selon Astrobotic, la société qui l’a développé.

L’orientation vers le soleil pose problème


Le dispositif, nommé Peregrine, a été alimenté peu de temps après s’être séparé de la fusée et une communication a été établie avec succès. Malheureusement, Astrobotic explique que suite à cette anomalie, l’entreprise rencontre des difficultés pour réorienter l’appareil vers le Soleil afin qu’il puisse recharger ses batteries grâce à ses panneaux solaires. Si tel est le cas, il met en péril la capacité du vaisseau spatial à atterrir sur la Lune, a précisé la société.

Une priorité aux données scientifiques


“Les équipes travaillent à stabiliser cette perte, mais compte tenu de la situation, nous avons décidé de maximiser les données scientifiques pouvant être collectées”, indique la compagnie.

La série de tentatives d’atterrissage lunaire


Peregrine a été développé par Astrobotic avec le soutien de la NASA, qui a confié à cette entreprise la mission de transporter du matériel scientifique sur la Lune pour un montant de 108 millions de dollars. “Chaque mission est une occasion d’apprendre”, a déclaré la NASA après l’incident. Astrobotic espérait ainsi être la première société à réussir un atterrissage sur la Lune.

L’honneur immense du retour américain sur la lune


“Mener le retour de l’Amérique sur la surface de la Lune pour la première fois depuis Apollo est un immense honneur”, avait déclaré John Thornton, PDG d’Astrobotic lors d’une conférence de presse précédant le lancement.

https://nouvellefr.com/les-incroyables-decouvertes-du-telescope-james-webb-revolutionnent-lexploration-de-lunivers/

Avant le retour des astronautes sur la lune


Le site d’atterrissage prévu pour Peregrine était situé sur le côté visible de la Lune, près de mystérieuses dômes formés par de la lave dont les scientifiques ont du mal à expliquer l’origine. L’étude de cet environnement lunaire devait aider à préparer le retour des astronautes sur la Lune comme prévu par le programme Artemis de la NASA.

Polemique autour des cendres et de l’ADN transportés


Mais la NASA n’est pas le seul client à bord et la mission a également suscité la controverse : parmi les cargaisons de clients privés transportées se trouvent des cendres ou de l’ADN de dizaines de personnes, y compris celles de Gene Roddenberry, créateur de la célèbre série télévisée de science-fiction Star Trek.

L’envoi de ces cendres sur la Lune a suscité la colère de la tribu amérindienne Navajo, qui a critiqué la profanation d’un lieu sacré pour de nombreuses cultures autochtones, bien qu’elle n’ait pas réussi à repousser le lancement.

Questions sur la stratégie de la NASA


L’échec potentiel de la mission soulève sans aucun doute des questions concernant cette nouvelle stratégie de la NASA, qui vise à s’appuyer en partie sur le secteur privé pour ses ambitions lunaires.

  • Lundi 8 janvier marque le début d’une série de missions soutenues par l’agence spatiale américaine, désireuse de stimuler le développement d’une véritable économie lunaire.

  • Les entreprises israéliennes et japonaises ont également tenté des atterrissages lunaires ces dernières années, mais ces tentatives se sont soldées par des échecs.

  • La leçon tirée de chaque essai raté peut orienter les futures missions vers une réussite plus probable.


Il reste encore à espérer que les équipes d’Astrobotic parviennent à maîtriser les problèmes rencontrés avec leur lander Peregrine, afin de mener à bien cette ambitieuse mission lunaire aussi bien pour la NASA que pour divers clients privés.
Rédacteur Energie et l'automobile chez NouvelleFR
Mon intérêt pour l'énergie et l'automobile me pousse à explorer ces domaines avec rigueur et précision, offrant un contenu riche et informatif. Ma capacité à simplifier les concepts techniques rend mes articles accessibles et engageants.
Miguelito Kiroot

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Top Infos

Coups de cœur